[Résolu] Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Forum de discussion libre. Venez discuter de tout et de rien ! Attention, risque de troll :-)
WIP
Messages : 3
Inscription : 20 mars 2017, 17:59

[Résolu] Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par WIP » 20 mars 2017, 18:34

Bonjour,
Je vais pas répéter tout ce que j'ai dit dans le thread de présentation donc pour la faire courte : J'utilise GNU/Linux depuis longtemps (malgré mon jeune age) et je suis un utilisateur quotidien de Arch Linux. J'aime par dessus tout sa souplesse et sa simplicité. J'ai utilisé très longtemps Ubuntu et j'utilise dans un cadre associatifs des machines sous Debian mais je n'aime pas du tout apt. En fait j'ai eu tellement de problèmes de dépendances au cours d'une simple mise à jour ou d'une installation un poil exotique qu'il me fait peur. De plus je ne le trouve pas pratique à utiliser.
Mon problème est alors le suivant :
Parfois j'ai besoin d'un système stable (le genre qui vous renvoie sans broncher des uptime de 200 jours et qui survi sans mise à jour depuis 3 ans) et jusque à présent mon choix se portait sur debian pour ça car même si Arch est mon système de prédilection, il est plutôt déconseillé de le laisser longtemps sans mise à jour. Mais j'ai envie de trouver autre chose et donc j'ai cherché un peut ce qui se fait.
Et voilà que j'apprend que Slackware a une philosophie qui se rapproche de celle de debian en terme de stabilité MAIS qui reste KISS tout comme Arch.
Donc voilà je suis bien intéressé par Slackware mais je voudrais savoir si je ne vais pas déchanter sous peu :D .

Donc évidement mon premier problème c'est les dépendances... J'ai cru comprendre qu'il faut les installer à la main pour chaque paquet. Mais comment vous faites ?!
Après j'aimerais savoir si les dépots sont bien fournis, parce que j'aime beaucoup trop toujours trouver le paquets qu'il me faut (Arch est très fort pour ça grace à AUR).
Est-ce que c'est pertitnent de s'en servir sur un raspberry pi pour faire un serveur web ? Pour utiliser en point d'accès wifi avec une connection au web par une clé 4G et des confs assez spécifique pour relier la wifi à un réseau distant connécté en ssh à travers la clé ? (oui c'est très particulier mais ça répond à un problème très particulier aussi)
Et enfin au niveau installation ça se passe comment (live CD/USB ? , avec/sans GUI par défaut ?, en chroot et tout manuel / partiellement/totalement guidée ?)

PS : Je parle de RPI mais je compte aussi m'en servir sur un laptop et peut être éventuellement sur des serveurs (dans des VM principalement)
PPS : Si vous avez un mot à dire sur les dérivées de Slackware (genre Salix) je suis aussi preneur.
Dernière modification par WIP le 25 mars 2017, 18:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thomas
Administrateur
Messages : 224
Inscription : 08 janvier 2017, 07:14

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par Thomas » 20 mars 2017, 18:58

Salut,

Tout d'abord Slackware n'est pas mieux ou moins bien qu'une autre distro, l'essentiel est de trouver chaussure à son pied. Vu tes besoins et tes envies, je pense qu'elle peut te convenir.
WIP a écrit :
20 mars 2017, 18:34
Donc évidement mon premier problème c'est les dépendances... J'ai cru comprendre qu'il faut les installer à la main pour chaque paquet. Mais comment vous faites ?!
Tout d'abord il faut savoir que slackware comporte beaucoup moins de logiciels que les autres distro. Pour commencer tu peux donc faire une "full install" qui consiste à l'installer intégralement et qui t'évitera tout problème de dépendance. Ceci dit, tu auras tout de même le choix d'installer kde ou pas, xfce ou pas… Toujours est-il que si tu n'installes pas tout, tu peux avoir un souci de dépendance, dans ce cas il faudra être capable d'installer le paquet manquant (assez facile).
WIP a écrit :
20 mars 2017, 18:34
Après j'aimerais savoir si les dépots sont bien fournis, parce que j'aime beaucoup trop toujours trouver le paquets qu'il me faut (Arch est très fort pour ça grace à AUR).
Comme je viens de le dire, slackware a assez peu de paquets comparée aux autres mais il existe des dépôts non officiels facilement utilisables. Et surtout il y a toute une base de SlackBuild dispo chez SlackBuilds.org (un peu comme les PKGBUILD sous arch) facilement expoitables avec l'outil sbopkg
WIP a écrit :
20 mars 2017, 18:34
Est-ce que c'est pertitnent de s'en servir sur un raspberry pi pour faire un serveur web ? Pour utiliser en point d'accès wifi avec une connection au web par une clé 4G et des confs assez spécifique pour relier la wifi à un réseau distant connécté en ssh à travers la clé ? (oui c'est très particulier mais ça répond à un problème très particulier aussi)
Je laisserai des spécialistes te répondre sur ce point.
WIP a écrit :
20 mars 2017, 18:34
Et enfin au niveau installation ça se passe comment (live CD/USB ? , avec/sans GUI par défaut ?, en chroot et tout manuel / partiellement/totalement guidée ?)
L'installation, qui se fait depuis un CD ou depuis une clé USB, se fait en ncurses (semi-graphique). Il faut juste au préalable que tes partitions soient faites et que la partition swap soit formatée. Le démarrage de l'OS se fait par défaut via lilo (BIOS/MBR) ou elilo (UEFI/GPT), mais grub est également dispo si tu le souhaites.
WIP a écrit :
20 mars 2017, 18:34
PS : Je parle de RPI mais je compte aussi m'en servir sur un laptop et peut être éventuellement sur des serveurs (dans des VM principalement)
PPS : Si vous avez un mot à dire sur les dérivées de Slackware (genre Salix) je suis aussi preneur.
Il existe Slint qui est une slack internationale. Perso je ne l'ai jamais essayée.

Je rajoute que, pour moi, les vrais avantages de slackware sont :
  • Pas de gestion de dépendances ce qui te permet d'installer les logiciels tierces que tu veux avec les dépendances optionnelles de ton choix dans les versions de ton choix
  • Pas de systemd mais un démarrage basé sur de simples scripts bash type BSD (facile à lire et à modifié si besoin)
  • Très stable et très à jour à la fois, je me sers de la version stable et non current (équivalent de sid ou testing sous debian).
C'est tout à fait la distro que tu peux installer comme serveur et l'oublier tellement ça fonctionne bien.

De mon côté j'ai débuté sous slackware puis ai déjà testé debian, gentoo, arch mais je suis revenu à slackware et je n'en partirai peut-être que si systemd s'incruste, et si ça doit arriver ce ne sera pas par choix des développeurs.

Bonne continuation. :)
Thomas Bourdon

WIP
Messages : 3
Inscription : 20 mars 2017, 17:59

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par WIP » 20 mars 2017, 20:21

Pour commencer merci beaucoup pour ta réactivité !
Ensuite :
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Tout d'abord Slackware n'est pas mieux ou moins bien qu'une autre distro, l'essentiel est de trouver chaussure à son pied.
Oui je sais ;) j'ai jouer avec assez de distro pour savoir combien les différences se joue sur des questions de gouts.
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Pour commencer tu peux donc faire une "full install" qui consiste à l'installer intégralement et qui t'évitera tout problème de dépendance.
Houlà ça devrait être interdit de faire des trucs comme ça ^^ Keep It Simple Stupid !!
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
il y a toute une base de SlackBuild dispo chez SlackBuilds.org (un peu comme les PKGBUILD sous arch)
Ça m'interesse ça tient :D j'ai toujours aimé l'idée de AUR et ça ça y ressemble beaucoup à première vue (je voie bien que c'esst très différent dans le fond mais je retrouve ce qui me plait)
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
L'installation, qui se fait depuis un CD ou depuis une clé USB...
Je vais surement pas tarder à passer à l'action au moins sur mon PC perso pour le test.
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Pas de gestion de dépendances ce qui te permet d'installer les logiciels tierces que tu veux avec les dépendances optionnelles de ton choix dans les versions de ton choix
Hmm ça me laisse curieux je verrais bien si je m'y fait.
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Pas de systemd mais un démarrage basé sur de simples scripts bash type BSD (facile à lire et à modifié si besoin)
Pour le coup c'est vraiment une question de gout parce que dans leur forme la plus basique les services de systemd sont pas plus difficile à lire et à écrire qu'un fichier .desktop. Le tout c'est de faire l'effort d'apprendre une fois. Après systemd permet des réglages vraiments fins alors qu'un script bash obligerais à réinventer la roue à chaque fois j'ai l'impression (enfin je me trompe peut être et je comprend qu'on soit rétissant à systemd mais on s'y habitue bien).

Du coup j'ai déjà pas mal de réponses, si j'ai pas de précisions sur le RPI prochainement je fermerais le thread et je ferais du push'n'fix :D .

gmgf
Messages : 9
Inscription : 30 janvier 2017, 20:16

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par gmgf » 21 mars 2017, 08:23

<<Montrez moi que Slackware c'est mieux>>

Oui, mais non. ;)

C'est mieux pour moi, c'est moins mieux, pour d'autres... ;)

Avatar de l’utilisateur
Thomas
Administrateur
Messages : 224
Inscription : 08 janvier 2017, 07:14

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par Thomas » 21 mars 2017, 08:31

WIP a écrit :
20 mars 2017, 20:21
Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Pour commencer tu peux donc faire une "full install" qui consiste à l'installer intégralement et qui t'évitera tout problème de dépendance.
Houlà ça devrait être interdit de faire des trucs comme ça ^^ Keep It Simple Stupid !!
Le DVD de slackware fait 2,6Go, c'est très très petit comparé aux autres distro. Je comprends ton point de vue, mais c'est la seule distro à ne pas gérer les dépendances donc c'est plus pratique de commencer en "full install". Perso j'utilise les tag mais je connais bien slackware et sait très bien ce que je veux. Un jour tu pourras en faire autant. :)
Thomas Bourdon

Seb
Messages : 90
Inscription : 22 février 2017, 19:07

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par Seb » 25 mars 2017, 11:16

WIP a écrit :Pour le coup c'est vraiment une question de gout parce que dans leur forme la plus basique les services de systemd sont pas plus difficile à lire et à écrire qu'un fichier .desktop. Le tout c'est de faire l'effort d'apprendre une fois. Après systemd permet des réglages vraiments fins alors qu'un script bash obligerais à réinventer la roue à chaque fois j'ai l'impression (enfin je me trompe peut être et je comprend qu'on soit rétissant à systemd mais on s'y habitue bien).
Au-delà de la question script shell vs fichier de conf, le gros reproche c'est que c'est une architecture très compliquée pour ce que ça fait, et ce d'autant qu'elle ne semble avoir aucune limite dans ce qu'elle prend en charge, d'où un gros flottement dès qu'il s'agit de définir ce qu'est systemd. Personnellement, j'ai l'impression que les mecs ne savent s'interfacer avec rien de connu, du coup à chaque fois il réinventent, prétendument en mieux-qui-résoud-tous-les-problèmes, et intègrent à leur bazar toujours plus de trucs.
Thomas a écrit :Je comprends ton point de vue, mais c'est la seule distro à ne pas gérer les dépendances donc c'est plus pratique de commencer en "full install". Perso j'utilise les tag mais je connais bien slackware et sait très bien ce que je veux. Un jour tu pourras en faire autant.
Oui, en fait c'est un peu le conseil que tout le monde donnera sur Slack mais que personne ne suivra en réalité. :mrgreen:

Dernièrement, je me suis trouvé avec un tas de vieux disques IDE et une vieille caisse qui prenait autant de poussière que de place. J'ai donc décidé de faire un FTP Ethernet basique avec tout ce beau monde, pour du stockage occasionnel. Si ça peut aider, voici la liste des paquets :

Code : Tout sélectionner

===========================
= Mini FTP Slackware 14.2 =
===========================
a/aaa_base
a/aaa_elflibs
a/aaa_terminfo
a/acpid
a/bash
a/bin
a/bzip2
a/coreutils
a/cpio
a/dbus
a/devs
a/dialog
a/e2fsprogs
a/etc
a/eudev
a/file
a/findutils
a/gawk
a/gettext
a/glibc-solibs
a/glibc-zoneinfo
a/grep
a/gzip
a/infozip
a/kbd
a/kernel-generic-smp
a/kernel-modules-smp
a/kmod
a/less
a/libgudev
a/mkinitrd
a/openssl-solibs
a/pkgtools
a/procps-ng
a/sed
a/shadow
a/sysklogd
a/syslinux
a/sysvinit
a/sysvinit-scripts
a/tar
a/utempter
a/util-linux
a/xz
l/libevent
l/libnl3
l/libpcap
n/curl
n/cyrus-sasl
n/iptables
n/iputils
n/net-tools
n/network-scripts
n/ntp
n/tcp_wrappers
n/vsftpd

paradise
Messages : 16
Inscription : 09 février 2017, 03:47

Re: [Résolu] Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par paradise » 16 avril 2017, 18:22

Je rejoins les commentaires précédents : aucune distro n'est mieux qu'une autre, il faut qu'elle convienne à soi et à ses besoins, voilà tout. 8-)

Slackware n'est pas la distro la plus facile pour un néophyte, de par l'absence de gestion des dépendances.

Mais bon, quand il manque une dépendance la console nous dit la ou lesquelles.

Je conseille aussi l'installation complète pour être tranquille avec les applications habituelles.

Et si on installe une Slack multilib, il faut bien effectuer les MàJ pour la partie 32 bits également.

Par contre, point de vue stabilité c'est du béton.

Je l'utilise en tant que distro secondaire, à cause de certaines applications exigeant un kernel plus récent, mais je pourrais parfaitement m'en contenter.

En fait, avec le temps, et saut utilisation particulière, on se rend compte qu'on manipule n'importe quelle distro, à part peut-être Gentoo et Arch côté installation, sans grand état d'âme.
OS PC et Portable : Mageia et Slackware 14.1 multilib.

Avatar de l’utilisateur
Incognito
Messages : 32
Inscription : 16 juillet 2017, 14:14

Re: Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par Incognito » 12 septembre 2017, 22:42

Thomas a écrit :
20 mars 2017, 18:58
Je laisserai des spécialistes te répondre sur ce point.
J'entre en scène, bon, je suis pas un spécialiste, mais j'ai pas mal morflé sur le RPI, et je peux d'ores et déjà dire que je ne recommande pas Slackware pour cette plateforme, il y a à peine une poignée de paquets dans les dépôts en ce moment, et la plupart des pilotes fournis par les sociétés ont été conçus pour Raspbian, et je m'épargne le fait de raconter la galère que ça peut être de recompiler un de ces pilotes, déjà que c'est loin d'être de la tarte sur Raspbian lui même (quand ça marche) j'en frissonne rien que de penser à le faire pour une distro pour laquelle ça n'a pas été conçu.

Pour ce qui est du PC en revanche...

Slackware est la distro qui convient le plus à mes exigences, je dis pas que c'est la meilleure, chacun trouve la distribution qui lui correspond, le seul truc que je puisse faire c'est exposer les raisons qui font que je l'utilise et les qualités que je lui trouve.

Tout d'abord sa fiabilité, Slackware est la distribution la plus stable que j'ai jamais utilisée, elle fait passer Debian pour un truc instable à côté, c'est pour dire, on peut se faire deux ou trois ans sans MàJ sans soucis, rien que ça.

Sa légèreté, qui en fait un système particulièrement versatile, je suis sur que 14.2 tournerait sur le pc que j'avais en 2002, et sans ramer qui plus est.

Sa simplicité, et oui, je trouve Slackware simple, ça peut en déboussoler certains, mais sous Debian je me sens pas à l'aise, sous Mint j'ai l'impression de perdre le contrôle...

Et enfin, le fait qu'il ne gère pas les dépendances, j'ai la pire connexion du monde et un forfait pathétique, donc je peux pas me permettre tout en 1, à la place c'est une dépendance par ci et une par là, j'y trouve mon compte et tout marche à merveille (A part Nvidia grrr) au départ on est désorientés, surtout si on sort du confort d'un gestionnaire comme Synaptic, mais on s'y fait assez vite au final, et il y a de très bons outils comme Sbopkg qui réduisent considérablement la quantité de boulot pour un paquet. Y aurait même un gestionnaire de paquet gérant les dépendances compatible avec Slackware chez SalixOS (si je ne m'abuse)
Image

dodo
Messages : 37
Inscription : 31 janvier 2017, 18:26

Re: [Résolu] Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par dodo » 13 septembre 2017, 18:17

Et si je vous dis que j'ai réussi à freezer ma Slack en testant NBD ? J'avais oublié de démonter le device exporté sur la machine cliente et sur la machine server j'avais killé le processus.. Ça m'a fait tout drôle :mrgreen: Donc bien penser à démonter sur la machine cliente avant tout changement sur la machine serveur !

guynux
Messages : 1
Inscription : 18 décembre 2017, 18:56

Re: [Résolu] Montrez moi que Slackware c'est mieux (s'il vous plait)

Message par guynux » 18 décembre 2017, 21:16

Bonsoir, je me permet de présenter mon point de vue dans votre discussion.
Dans tout ce que j'évoque ici je cite des élément lus un peu partout dans des documents relatifs à Linux et aux logiciels libres.
Je fais part aussi de ma modeste expérience.

A mon avis la Slackware est la meilleure distribution Linux et ce pour plusieurs raisons:
- C'est la plus simple, on peut citer par exemple ses scripts de démarrage de style BSD mais qui respectent Unix systen V.
- Tout le paramétrage du système peut être fait en éditant des fichiers de paramétrage en mode texte au moyen d'un simple éditeur.
Tous ces fichiers sont abondamment commentés et il est relativement facile de les modifier avec un éditeur après sauvegarde.
Cela permet de réaliser une seule modification puis de la tester et de revenir facilement en arrière en restaurant la sauvegarde du fichier.
Tous ces fichiers sont situés dans un seul répertoire: /etc c'est plus facile.
Pas ou peu d'interface graphique pour paramétrer on doit savoir ce que l'on fait... Cela facilite les retours en arrière et la compréhension,
et partant de là l’acquisition de connaissances sur Linux.
- Le système est très stable ce qui fonctionne aujourd'hui fonctionnera pendant de nombreuses années.
- Les mise à jours sont réalisées manuellement, sans automatisation du genre Androïde qui, pour des raisons de sécurité bien sùr,
met à mal le système des smartphones où l'application machin est sécurisée mais ne s'affiche plus complètement dans l'écran....
- Ces sauvegardes du système et des données sont réalisées en manuel avec possibilité de les automatiser. Mais pour ce faire il faut savoir
ce que l'on fait, consulter à ce sujet les pages du man (rsync et autres joyeusetés du même genre).

A l'époque du règne de RedHat Linux j'ai lu un texte qui disait:
Si vous apprenez RedHat vous connaîtrez RedHat mais si vous apprenez Slackware vous connaîtrez Linux. Et pour moi c'est bien vrai.

Voilà voilà depuis quelques années j'ai cédé moi aussi aux sirènes de la la facilité, le vrai libre c'est Debian, et la vulgarisation Ubuntu ou
plutôt pour moi LUbuntu car j'ai des ordis très anciens.Je n'ai utilisé que des versions LTS mais avec beaucoup de déboires, plantages, messages
d'erreur à répétition ans qu'il soit possible d'en trouver la cause. Et surtout j'ai beaucoup perdu en terme de performances systèmes mais aussi de connaissances personnelles. Mais aujourd'hui je reviens à la Slackware pour retrouver je l'espère cette stabilité et cette rapidité, mais un peu aussi
cette compétence, qui me fait défaut.

Crdlt, G'(nx).




-

Répondre